Messages des Hôtes du Ciel

Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.

VUE D’ENSEMBLE

Afin d’apprécier et de se relier aux Messages suivants, un peu de contexte pourrait être utile. Pour commencer, l’Opération Terra a été conçue quand 144 000 elohim se sont unis pour précipiter ce secteur de la réalité hors de notre être, il y a plus de 4,5 milliards d’années. Les préparations pour le temps où la Terre deviendrait Terra ont été en cours de réalisation depuis des siècles. Ce temps est maintenant.

Approximativement 6 millions d’êtres des niveaux supérieurs de la réalité se sont portés volontaires pour « descendre » et s’incarner en humains ordinaires, afin de soutenir la Terre dans son devenir Terra et aider avec sa colonisation quand il est temps pour cela. Cela devait se faire de l’intérieur de l’aura terrestre (l’ionosphère est la limite extérieure pour cela), donc il était nécessaire qu’ils deviennent les « troupes au sol » qui devaient compter sur ceux qui restaient aux niveaux supérieurs pour les guider et les soutenir au travers la transition qui serait impliquée.

Les Messages sont une véritable transmission et fonctionnent à multiples niveaux. Les mots et les images agissent comme une onde porteuse pour les codes de Lumière qui sont incorporés dans les Messages. A travers le principe de la résonance, ces codages déclenchent une réponse d’appariement chez chaque individu qui porte les codes correspondants dans son ADN. Les Messages ne faisaient pas partie du plan initial (plan A), mais sont devenus nécessaires lorsque certaines choses ne se sont pas déroulées comme anticipées à l’origine.

On espérait à l’origine que beaucoup plus de personnes (jusqu’à 12 % de la population actuelle) pourraient être récoltées auprès de ceux qui évoluaient vers le haut pour la première fois. Le plan A prévoyait une opération au sol à grande échelle qui aurait impliqué un réseau mondial de centres spéciaux qui les traiteraient et les aideraient à augmenter suffisamment leur fréquence pour être emmenés à bord de nos flottes de vaisseaux et traités plus avant jusqu’à ce qu’ils puissent désembarquer sur un très gros vaisseau mère (environ 80 % de la taille de la planète Terre) que nous référons à comme Station Mi-chemin.

Quand mon Sur-âme s’est projetée dans ce corps en 1941, j’ai expérimenté l’amnésie habituelle qui vient de l’incarnation dans un corps de troisième densité, je n’avais donc aucune conscience consciente de ce que ma vie était supposée être. Sans vraiment savoir pourquoi, j’ai acquis des compétences dans plusieurs domaines différents, dont l’immobilier, la gestion organisationnelle, les systèmes d’information de gestion, les ventes et le marketing, la gestion financière, la comptabilité, la révision et la publication, l’éducation, le travail énergétique et les arts guérisseurs, qui auraient tous été utiles dans mon rôle prévu en administrant cette « op » plus grand.

Cependant, il est arrivé un temps dans les années 1990 où une évaluation a été effectuée et ça a révélé qu’il n’y avait pas suffisamment de gens qui avaient atteint la fréquence et la sensibilisation nécessaires pour faire le voyage à Terra à ce moment-là, donc le plan pour le « op » plus grand (Plan A) fut abandonné et on choisit plutôt le Plan B.

Dans la soirée du 15 mai 1997, j’ai senti et entendu un « bruit sourd », comme le son d’un très grand livre qui se refermait de façon dramatique. Sentant dans la signification de ceci, c’était « comme si » (une métaphore, à ne pas prendre littéralement) une réunion avait été convoquée sur les niveaux supérieurs et un messager avait été envoyé pour évaluer l’état de conscience « ici-bas ». Le messager ne reviendrait pas jusqu’à ce qu’une certaine masse critique de individus qualifiés a été identifiée.

L’intention était que si le messager retournait avec les informations nécessaires, le « Plan A » serait mis en vigueur et les choses n’auraient pas à être tout à fait aussi dramatiques alors que le vieux monde venait à sa fin. Cependant, si le messager ne revenait pas avant un temps donné, le « Plan B » serait la position de repli, et les choses se dérouleraient tout différemment.

Le messager n’est pas revenu.

Une décision a alors été prise de passer au « Plan B », ce qui signifie que presque toutes les compétences que j’avais développées ne seraient plus nécessaires et que ma description de poste avait radicalement changé. Il s’agirait d’une « op » à beaucoup plus petite échelle, et la « moisson » consisterait principalement en ceux qui seraient descendus des niveaux supérieurs et qui retourneraient à leur état antérieur. Très peu de ceux qui évoluaient vers le haut pour la première fois s’étaient qualifiés pour faire le voyage. Deux jours plus tard, après avoir dûment examiné les questions présentées, on m’a dit qu’il y avait deux questions auxquelles il fallait répondre en ce qui concerne ce changement dans les plans :

  1. comment faire quitter la planète en toute sécurité aux Semences-des-étoiles (ceux qui étaient descendus des niveaux supérieurs et qui s’étaient incarnés en 3D pour participer à ces temps-ci) sans passer par la mort physique ; et
  2. comment faire usage du travail qui AVAIT été fait au bénéfice des générations futures.

Les réponses ne sont pas arrivées toutes en même temps. D’abord, j’ai perdu ma base et mon revenu et un processus intense a commencé à me dépouiller de tout ce que j'avais que j'avais utilisé pour me définir. Quand j’ai demandé pourquoi j’ai dû traverser cette épreuve, on m’a répondu : « Ce n’est que lorsque vous aurez lâché tout ce dont vous avez pris votre identité que vous pourrez recevoir ce qui vient après ». Je lâche encore, même maintenant. La reddition est devenue ma nouvelle façon d’être.

Deux ans plus tard, on m’a demandé de livrer une série de Messages des Hosts of Heaven qui sont devenus par la suite le matériel et le site Web de l’opération Terra. Les messages s’adressent à trois publics :

  1. ceux qui feront le voyage à Terra dans leurs corps actuels ;
  2. ceux qui laisseront tomber leurs corps actuels et qui seront nés sur Terra en tant que première génération des natifs Terrans ; et
  3. ceux qui laisseront tomber leur corps, vivront plus de vies sur d’autres versions de Terre 3D, et s’incarneront sur Terra après cela.

C’était la réponse à la deuxième question. Les codages dans les Messages activeraient ceux qui font le voyage à Terra maintenant et seraient semés dans la conscience de ceux qui feraient le voyage plus tard.

Le processus d’évacuation à venir et les « levées » qui l’accompagnent sont la réponse à la première question. Il faut encore s’en occuper et c’est ce qui nous attend maintenant.

Canalisation

À PROPOS DE LA CANALISATION

Ces Messages ont d’abord été offerts au monde par Internet à partir du 30 juin 1999. Mon impulsion originelle avait été de créer un site Web qui me permettrait de partager mes perspectives personnelles à propos de ce que je voyais de mal avec le monde qui m’entourait. Cependant, au moment où mes doigts étaient positionnés au-dessus du clavier pour configurer le compte du site web, les Hôtes ont sonné une tonalité dans mon oreille droite — leur signal pour moi de soulever mon « téléphone intérieur » et pour écouter ce qu’ils avaient à dire.

J’étais en formation pour mon rôle en rapport avec l’Opération Terra depuis plus de 18 ans à ce moment-là et j’entretenais déjà de bonnes relations de travail avec les Hôtes à cette date. Ils ont été prompts à me réorienter chaque fois que je m’éloignais du chemin extrêmement étroit que j’étais appelée à suivre, et dans le commencement, j’avais besoin de beaucoup de leur aide !

Je mentionne ceci parce qu’il est facile pour les gens de lire ce matériel et puis de s’attendre à ce que je réponde, comme si j’étais un expert sur la vision plus grande qui se cache derrière. J’ai une certaine habileté en tant que conduit pour ces communications et je peux répondre intelligemment et en profondeur quant au contenu des transmissions que je reçois, mais je marche sur le même chemin de foi et de confiance, en portant mon bandeau particulier, que tout le monde est. Je suis actuellement ancrée à un autre niveau de réalité, mais ni moi ni les Hôtes ne sommes omniscients. Nous répondons à tout ce qui apparaît quand il émerge devant nous, et c’est simplement comme ça que la vie est aux niveaux supérieurs de l’être.

Le 28 juin 1999, le guidage que j’ai reçu étaient les suivants : « Nous suggérons qu’au lieu de vous concentrer sur le monde qui se meurt, vous offriez une vision d’espoir que les gens peuvent porter avec eux pour les soutenir dans les jours à venir. De la vision que j’avais reçue en 1982, je savais exactement ce que l’on entendait par « les jours à venir », et j’ai immédiatement résonné avec cette intention. Dans ce moment, l’Opération Terra a émergé comme le point de mire pour le reste de mon temps sur le sol, même si je ne savais toujours pas exactement comment je procéderais avec elle.

Deux jours plus tard, ils m’ont à nouveau « sonné » l’oreille, et cette fois-ci ils m’ont fait une demande spécifique : « Seriez-vous prête à livrer une série de Messages pour nous et à les partager avec d’autres ? » Au cours de toutes mes années de formation, on ne m’avait jamais demandé de partager le matériel que j’avais reçu avec qui que ce soit d’autre. Cela exigerait une autre étape de foi plus profonde dans le non vu et la volonté continue de « mettre mon cou contre le couteau » dans le service auquel je suis appelée.

Pour ceux qui n’ont jamais « canalisé », une petite explication pourrait être utile ici. Je suis naturellement une recluse. Pour être un bon canal, il faut s’ouvrir d’une manière qui ne permette pas de « prévisualiser » ou de « éditer » ce l’on a reçu. Il faut former son ego à prendre du recul et être disposé à dire tout ce qui est présenté, même si cela peut sembler « incorrect » ou « fou », ou d’un nombre quelconque d’autres préoccupations sur la façon dont il sera perçu/reçu par les autres.

Pour moi, cela résulte en une forme d’hésitation à chaque fois qu’on me demande pour ce faire. Jusqu’à ce que le flux commence et je me déplace pleinement dedans, il y a une certaine mesure d’anxiété. Pour moi, peu importe combien de fois ça a marché dans le passé, il y a toujours la question, « Est-ce que ça marchera maintenant ? »

Ce sentiment initial ne s’en va jamais complètement, donc c’est un peu comme si je devais « tuer mon ego » chaque fois qu’on me demande de recevoir des informations. Même après toutes ces années à faire cela, je dois encore travailler à me calmer suffisamment pour faire confiance à ce qui je reçois. Cependant, c’est aussi un bon outil de développement spirituel. Reconnaître et transcender son ego est essentiel sur le chemin de la pleine Maîtrise.

Étant donné la nature de la communication télépathique, il n’y a aucun moyen de séparer la source du matériel de la personnalité, du vocabulaire et des partis pris de la personne qui le fait passer. Pas beaucoup de gens sont bien formés ou adaptés à ce genre de travail, et il n’y a pas de matériel nulle part qui ne soit pas coloré d’une manière ou d’une autre par le canal. C’est une compétence, développée grâce à beaucoup de travail et de pratique. Elle exige aussi que l’on fasse continuellement le travail intérieur.

Il y a eu une maturation au sein même du champ de canalisation, progressant des salons de spiritisme en rideaux à la fin des années 1800 aux myriades de formes et sources d’information qui constituent une véritable inondation aujourd’hui. Malheureusement, pas beaucoup de ce déluge d'informations est de haute qualité et une grande partie est en fait trompeuse ou est simplement une projection des opinions personnelles de la personne qui l’a transmis.

Après tant d’années de faire cela, il m’est facile de voir ces colorations personnelles dans tous deux de ma propre documentation et de celle des autres personnes, qu’elles aient été reçues en pleine transe (où le canal est littéralement repris en charge par un autre être), par « canalisage consciente » (qui est ce que je fais — je suis toujours pleinement présent et conscient quand je reçois la transmission télépathique) ou par des méthodes comme la écriture automatique et les tableaux Ouija qui donnent une certaine mesure du contrôle à l'être qui présente les informations.

Je préfère rester pleinement présent et ne donner à aucun être aucun contrôle sur moi. Cela me permet d’exercer un certain degré de discernement et de remettre en question ou de couper totalement toute communication qui me semble « inappropriée » de quelque manière. Néanmoins, il y a toujours la coloration personnelle dans chaque cas et il n’y a aucun moyen de l’éviter, étant donné la nature même du processus.

Cela est d’autant plus compliqué par le fait qu’il existe des entités qui cherchent à utiliser un canal pour fournir de la désinformation, dans le double but de discréditer le canal et aussi de semer la confusion en la personne qui écoute, de sorte que le résultat est biaisé en faveur de leurs objectifs particuliers. Il exige constamment des « tests » et du discernement pour distinguer quand quelque chose se sent « inapproprié », et c’est une tâche très délicate que d’essayer de le faire avec un degré de pureté quelconque.

En fin de compte, il faut abandonner TOUS les attachements, même pour être « juste » ou « bon ». Au fur et à mesure que nos compétences mûrissent et que notre ouverture spirituelle progresse, la documentation s’approfondit en conséquence. Je peux le voir dans mon propre travail aussi. Ma perspective personnelle et mon sentiment d’identité ont radicalement changé au fil du temps, et cela a également affecté la documentation elle-même, ma relation avec elle, et ma tâche telle que je la perçois maintenant.

La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.

On me demande parfois comment je reçois cette information. Je suis pleinement conscient et pleinement présent, bien que dans un état profondément altéré que je me suis entraîné à entrer à volonté. La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques, que je perçois avec tous mes sens subtils. Ils présentent comme une expérience totale et immersive, que mon cerveau tente ensuite de traduire en mots qui communiquent l’expérience du mieux que les mots peuvent communiquer une expérience quelconque.

(Pour la présentation de l’information sur le site web, je choisis également des images et des couleurs spécifiques pour communiquer visuellement cette qualité de sentiment. Je dépends de la réponse de mon corps aux choix que j’envisage et les Hôtes ont aussi été très directement impliqués dans la création de ce nouveau site, préférant parfois une image donnée à celle que j’aurais choisie et me communiquant leurs préférences).

Si je ne suis pas sûr quel mot est le meilleur pour exprimer le sentiment que je reçois de la communication télépathique, je peux essayer d’utiliser un mot différent pour exprimer le sentiment que j’ai et je peux alors sentir quel mot est le bon à utiliser. Le mot juste simplement se sent mieux, même si mon esprit conscient et ma conscience personnelle n’auraient pas choisi d’exprimer la communication de cette façon.

Le passage du temps a révélé la précision et l’exactitude des mots spécifiques que j’ai utilisés pour transmettre l’information qui m’a été donnée, et c’est encore une autre façon de savoir que cette information ne provient pas de l’intérieur de moi ou de mon esprit conscient. Je n’en savais tout simplement pas assez au moment où j’ai reçu l’information pour l’avoir exprimée de cette façon.

Il y a une « signature » caractéristique dans les communications des Hôtes que je sais être uniquement les leurs et qui m’aide à faire confiance aux communications elles-mêmes. Les mots écrits sont des ondes porteuses pour les codes de Lumière qui les accompagnent. Il y a une cadence poétique aux Messages qui est très apaisante, presque comme une berceuse par moments ; cette qualité apaisante produit un relâchement temporaire de son bavardage mental et le « mais, mais » des protestations qui souvent empêchent de recevoir ce qui est transmis.

Quand vous lisez les mots écrits, les codes de Lumière affluent en vous par l’acte de les rencontrer. Les mots écrits engagent votre esprit conscient, vous permettant d’être plus réceptif aux codes de la Lumière. Si vous portez les codes correspondants à l’intérieur de vous, les codes de Lumière activeront la mémoire intérieure de l'information que vous contenez déjà et vous la reconnaîtrez comme « la vôtre ». Si vous ne portez pas les codes correspondants, ils n’auront pas cet effet, bien que vous pourriez quand même aimer lire le matériel pour les idées qu’il présente. Les principes spirituels présentés dans les Messages ne sont pas spécifiques à un chemin particulier et peuvent être trouvés à travers de nombreux enseignements spirituels.

Les messages présentés ici sont exactement ce qui a été reçu, au mieux de mes capacités pour traduire la communication télépathique. Rien n’a été changé et les dates d’origine ont été préservées malgré le temps qu’il a fallu pour la réalisation de ce qui avait été prédit et décrit. Il y a eu un long « délai » pour nous préparer à ce qui seulement maintenant arrive dans le monde qui nous entoure, et cela faisait aussi partie de l’apprentissage de la confiance dans le voyage, peu importe comment les choses apparaissaient. En retour, cela nous a exigé de nous fier davantage à ce que les choses nous ressentaient qu’à la forme qu’elles semblaient prendre.

J’offre ce matériel avec une main ouverte et un cœur ouvert. S’il vous parle, vous le saurez dans votre cœur, même si votre esprit a beaucoup de questions. S’il vous semble comme juste autant de mots sur une page, ou si vous ne pouvez pas faire la différence qualitative entre ce matériel et tant d’autres choses qui sont disponibles, alors ce n’est peut-être pas « à vous », et votre chemin mène ailleurs. Pas de blâme, ni pour vous, ni pour moi.

Il y a un grand tri en cours, et ces Messages sont destinés à ceux dont les Sur-âmes les ont créés pour faire le voyage vers Terra, soit maintenant ou plus tard. Si ces mots parlent à votre cœur, alors bienvenue ! Sinon, alors quelque chose d’autre est destiné à votre vie, et je vous béni et votre chemin comme vous irez là.

Nous sommes tous l’Amour-en-action et le Créateur-en-expression, donc aucun chemin n’est meilleur que tout autre chemin. Ils prennent simplement des formes différentes et présentent des scènes différentes en cours de route. Bon voyage !

— Sara/Adonna/Oriole

© Les droits d'auteur 1999-2025 Celestial Way

Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.
Canalisation
La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.
Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.
Canalisation
La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.
Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.
Canalisation
La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.
Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.
Canalisation
La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.
Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.
Canalisation
La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.
Ces messages sont un don des Hôtes du Ciel.
Canalisation
La transmission rentre comme un flot holographique d’impressions télépathiques.